14.05 2019
Photo Stocker son or à domicile : risques et inconvénients

Stocker son or à domicile : risques et inconvénients

De nombreux particuliers se tournent vers l'or comme valeur refuge. Pour prendre soin de ce patrimoine, une bonne conservation est primordiale. Beaucoup décident alors de conserver leur or à domicile. Il s'agit d'un bon moyen pour se protéger des défaillances des banques. Cette pratique présente néanmoins certains risques.

Le risque de vol

Pour commencer, un coffre-fort à la maison est vulnérable par rapport aux cambriolages. En effet, personne n'est à l'abri d'un vol. En 2017, 569 000 ménages ont été victimes de ce fléau. De nos jours, il est facile de dissimuler la provenance de l'or. Il suffit de le transformer avant de le revendre. Cela encourage encore plus les malfaiteurs à se lancer.

Les cambrioleurs peuvent forcer les coffres en toute facilité. Les plus expérimentés ont les moyens nécessaires pour y arriver. Ceux qui ne réussissent pas peuvent emporter le coffre avec eux. D'autre s'attaquent au propriétaire pour obtenir le code. L'expérience peut être traumatisante.

Des dépenses supplémentaires

En cas de vol, les pièces ne sont pas remboursées lorsqu'il n'est pas possible de prouver leur origine. Cela arrive aussi lorsque l'or n'a pas été spécifié dans le contrat d'assurance. Pour mieux se protéger, les propriétaires doivent donc souscrire à une assurance adaptée. Et cela représente des frais supplémentaire à supporter. Lors des démarches, vous devez fournir un certain nombre d'informations. Les risques de fuite augmentent alors étant donné que plus de personnes connaissent l'existence de vos biens.

Un système de sécurité performant est tout aussi nécessaire. L'installation et la maintenance coûtent cher. Pourtant, aucun système n'offre une sécurité totale. De nombreuses personnes cachent aussi leur or dans des endroits insolites. Et elles gardent l'emplacement totalement secret. En cas de décès, l'or est donc perdu à jamais. Il peut se retrouver à la poubelle par accident. A l'opposé, lorsque trop de personnes connaissent la cachette, le risque de vol augmente.

Les risques moins connus

Dans une banque, l'or est conservé dans une unité de stockage professionnelle. A la maison, c'est rarement le cas. Des détériorations peuvent donc apparaître. Pourtant, toute rayure ou usure entraine une décote. Au final, le propriétaire perd de l'argent. De plus, dès que l'or sort d'une unité de stockage professionnelle, elle perd de son intégrité. Les acheteurs seront donc plus réticents.

Dans certains cas, le gouvernement peut aussi confisquer l'or détenu par les particuliers. Cela peut se produire avant l'annonce d'un nouveau système monétaire. Il y a l'exemple des USA en 1933. Toutefois, l'Etat ne peut pas contraindre les propriétaires.

Choisir un service externalisé

Les banques offrent plus de sécurité. Il suffit de louer un coffre-fort pour y déposer l'or. Cependant, en cas de faillite, le risque de tout perdre est grand. La solution est donc de se tourner vers un organisme spécialisé. Il s'occupe du stockage en toute indépendance. Ce service externalisé offre plusieurs avantages. Les transactions sont instantanées. De plus, le stockage est hautement sécurisé.

Opter pour le stockage en dehors du système bancaire est egalement envisageable. AuCoffre constitue un bon choix. La plateforme propose des pièces issues du marché professionnel. Elle rassemble plus de 20 000 membres. L'ouverture d'un compte est gratuite. De plus, AuCoffre propose le LSP. Cela permet d'économiser la totalité du coût de stockage et d'assurance. Cela est valable pour les coffres à Genève.